Anaïs et sa robe Lalaland

1 tenue 3 looks Robe Lalaland

Hello les cousettes ! Aujourd’hui, je vous propose un article un peu spécial puisque je donne ma plume à Anaïs alias @mouton_dore. Mais qui est-elle ? Pour la petite histoire, Anaïs est l’une de mes toutes premières clientes puisqu’elle a cousu mon premier patron : la blouse Clara. Ce fut alors l’occasion pour moi de découvrir ses jolies créations et ses mises en scène sur Instagram. J’ai tellement aimé sa page, que je lui propose désormais de tester mes patrons avant leur commmercialisation.

Mais ce n’est pas tout, avec Anaïs, on s’écrit de longs mails. Et ce que je ressens dans ces échanges, c’est son addiction pour la couture (forcément 😅), son dynamisme et son amour pour les voyages ✈. Et puis, nous somme si différentes : Anaïs est une fonceuse et moi je me perds souvent dans les détails ! Elle m’a tellement inspirée que je lui ai proposé d’écrire un article invité ici car je trouve ça chouette de partager avec vous une personnalité couture différente de la mienne 🎉😃. Je la remercie 1000 fois d’avoir pris le temps de rédiger ces lignes ! Dans cet article vous découvrirez aussi les 3 looks qu’Anaïs propose pour la robe Lalaland.

Bref, sans plus attendre je lui laisse la parole 😊 N’hésitez pas à lui poser vos questions en commentaire.

Anaïs vous parle de sa robe Lalaland 💃

Hello les coutures addicts ! Je suis ravie de vous trouver ici dans cet article invitée pour vous parler de mon sentiment vis-à-vis de la robe Lalaland, une robe au style pinup/rockabilly des années 50. C’est l’été et depuis peu on rêve toutes d’une robe estivale légère et virevoltante. Ca tombe bien je pense que j’ai la robe qui vous faut ! Alors dans ce post je vous dévoilerai ma «personnalité couture», mon ressenti face au guide de montage, mon avis personnel, des idées de personnalisation et enfin les occasions dans lesquelles cette robe peut être portée avec une rubrique : 1 pièce : 3 looks ! Alors c’est partiiiiiii !! 

Qui se cache derrière @mouton_dore ?

Commençons par une petite présentation, qui suis-je ? Mon prénom est Anaïs, @mouton_dore sur Instagram. Je couds depuis 5 ans, j’ai appris à coudre avec ma grand-mère puis ensuite seule avec des tutos, des bouquins spécialisés et beaucoup au feeling ! Aujourd’hui j’ai mes propres méthodes, parfois peu académiques. Entre nous elles fonctionnent bien du coup je les garde. Toutefois j’adore les partager et échanger avec vous les webcouturières.

Comme chacune d’entre nous j’ai une personnalité couture. Elle est unique à chacune et nous différencie devant un nouveau projet. Si je devais me placer dans « une catégorie », je cocherais celle de la «fonceuse». J’aime coudre et j’aime avoir un résultat rapidement. Je ne fais pratiquement jamais de toiles, je choisis un tissu pour un projet, je le coupe et je le couds, au risque de me planter. Pour cette robe, j’ai suivi mon procédé habituel et en 5h, soit une bonne après-midi, ma Lalaland est née ! 

Mon avis général sur le patron de la robe Lalaland

Je me doute que si vous lisez cet article c’est que vous souhaitez vous lancer dans la réalisation de cette pièce. Alors voici quelques infos sur le modèle. Elle est composée : d’une jupe cercle, d’un haut décolleté, de jolies manches papillons, de pinces bretelles féminines, le tout entièrement boutonnés. C’est original hein ?

Vous devez vous dire que tous ça semble compliqué à réaliser. Mais pas du tout, ne vous découragez pas ! Ce patron est d’un niveau intermédiaire, vous aborderez les techniques suivantes : assemblage des pinces bretelles, ourlets, parmentures, ou encore boutonnières. Vous savez tous faire ou presque ? Les boutonnières ça vous fait peur ? Mais pas du tout ce n’est si dur que ça une fois que vous vous êtes entrainées plusieurs fois. Alors lancez-vous les girls !

Le guide d’instructions

En plus de l’entrainement, le guide de montage est fou, il à été conçu avec soin. J’ai rarement travaillé avec un document aussi agréable à lire. Il est ultra complet et bien illustré. Les explications, les légendes sont nettes et précises. De plus il est moderne, à l’heure d’aujourd’hui on est souvent connectées sur nos portables. En cas de difficulté(s) imminente(s) lors du montage, vous pouvez scanner le QR code présent à l’étape et accéder directement à une page informative ou un tuto vidéo. Pratique !

Photo du guide de la robe Lalaland
Extrait du guide du patron de la robe Lalaland

Mais ce que j’ai préféré dans ce guide, c’est le tableau de dimensions finales et le guide d’adaptation du patron (fourni dans un PDF indépendant). C’est une aide précieuse qui permet de réellement se projeter dans le cas d’une morphologie qui diffère de tailles dites « commerciales ». Par exemple, une forte poitrine, des hanches plus développées, une taille plus fine où les filles qui comme moi oscillent entre deux tailles. Bref j’ai adoré les explications claires et schématiques pour adapter la robe à votre morpho ! 

Mes conseils pour personnaliser la robe Lalaland

De mon point de vue personnel, ce patron est une grande réussite ! Je l’aime beaucoup et auprès de mes proches il a fait un bel effet ! Le travail de Cadia sur ce patron est très professionnel. Je n’ai pas rencontré de grandes difficultés à la réalisation, le guide est tellement aidant et complet qu’on ne peut pas buter sur une étape. Ce patron laisse une grande part à la personnalisation, et c’est aussi ça que j’aime en couture ! Le must de la personnalisation reste le choix des boutons et du tissu, c’est un patron qui se mariera autant avec un tissu uni qu’avec un tissu à motif comme le vichy ou à pois : So Vintage ! Mais je l’imagine bien avec un ensemble bi-matière haut/bas, ceinturé avec une ceinture qui dénote ou même des fronces ou des festons à l’encolure. 

Robe à pois

1 tenue : 3 looks

Lorsque Cadia, m’a choisie pour tester ce modèle j’ai tout de suite imaginé une version : chic & décontractée que je pourrais porter dans de multiples occasions. Le style élégant de cette pièce pourrait vous encourager à la ranger dans la partie «soirée/cérémonie» de votre dressing handmade, mais pas du tout ! Je vous le prouve avec ces photos: 1 tenue : 3 looks >> c’est parti ! 

Le look « Casual/Working girl » Vous ne savez pas comment vous habiller pour aller au bureau ? Mais en même temps vous êtes couturière et tous vos collègues le savent. Etonnez-les avec votre jolie robe, une veste en jean, un collant résille et des baskets légères. Vous allez faire sensation ! 

Robe Lalaland (casual)

• Le look « soirée/cérémonie» Vous êtes invitée à un mariage ou une soirée entre copines cet été, assortissez votre nouvelle robe avec des escarpins, une veste perfecto, une pochette et de jolis accessoires. 

La robe Lalaland version chic

Le look « Plage/Balade au bord de mer» Votre chéri vous invite à boire un verre en terrasse en bord de mer ce week-end ? C’est le moment d’accorder votre robe avec une paire de sandales ou des espadrilles, un beau chapeau et un sac en rotin.

La robe Lalaland version bord de mer

Voilà, je vous ai tout dit sur cette robe, vous pouvez retrouver ma version plus en détails dans l’article qui décrit les versions des testeuses. Vous pouvez me retrouver également sur Instagram.

Je remercie mille fois Cadia de m’avoir fait confiance sur ce test de patron mais aussi de m’avoir permise de prendre la parole pour la toute première pour moi fois sur son blog ! A très bientôt les #coutureaddict 

2 Replies to “Anaïs et sa robe Lalaland”

  1. Lydenamakeuppan dit : Répondre

    Tellement jolie cette robe! Et l’association des accessoires pour 3 look différents est top!

    1. Merci pour elle 😉 Moi j’ai une petite préférence pour le second look 😍

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.