Coudre et porter le chino

Aujourd’hui, zoom sur le chino ! Connais-tu ce textile ? Je voulais t’en parler aujourd’hui car le chino peut être une excellente alternative au denim. Ça peut donc être l’occasion de varier les plaisirs 😉 D’ailleurs, je viens de me coudre un pantalon avec ce tissu, et je l’adore ! Alors, on en parle ?

Quelles sont les caractéristiques du chino ?

Le chino est un tissu léger et souple en coton qui se détend presque autant que le denim. A titre de comparaison, il est moins dense que la gabardine.

Cette matière est très en vogue pour la confection de pantalons. En effet, le chino permet d’avoir à la fois une tenue classe mais aussi une tenue décontractée. Tout dépend du top et des accessoires que l’on met avec.

Ce tissu a également un bon drapé, ce qui le rend aussi intéressant pour la confection de jupes par exemple.

On le porte surtout en été. Toutefois, il existe quelques chinos épais qui seront plus adaptés à l’hiver. Pour choisir, n’hésite pas à le toucher en magasin ou à regarder le grammage si tu achètes ton tissu en ligne. Le grammage est exprimé en g/m² ; plus il sera grand, et plus le tissu sera épais.

Il possède une armure sergé 🧐 Si tu regardes de près tu verras que le tissu a une surface fine texturée en diagonales.

diagonales du chino
L’armure sergé du chino

Le chino est un tissu qui est très durable car il résiste bien à l’abrasion. C’est pour cela qu’il est aussi populaire pour la confection des pantalons qui sont des vêtements très sollicités.

Et niveau couture alors ?

Il est également facile à trouver et facile à coudre. Si tu es débutant(e) en couture, je te conseille de choisir un chino ayant un grammage autour de 180 g/m² ; il sera ni trop fin ni trop épais.

Comme dit plus haut, il est idéal pour la confection de pantalons mais aussi de jupes, de salopettes (qui reviennent à la mode !), de vestes ou encore de shorts.

De mon côté, j’ai cousu le pantalon que vous voyez en photoavec un chino noir de Pretty Mercerie. Son grammage est de 195 g/m², ce que je trouve un peu juste pour l’hiver, mais avec des collants en dessous ça passe 😄 Par ailleurs, il contient 3% de spandex ce qui lui donne un peu plus d’élasticité ; on gagne donc en confort.

pantalon en chino

Pour finir, niveau entretien, tu dois savoir que le chino se froisse facilement. C’est entre autres pour cette raison que les vêtements en chino qui sont vendus dans le commerce ont souvent des nano-apprêts (des produits chimiques quoi) pour qu’ils s’entretiennent plus facilement.

Alors ? Es-tu motivée pour coudre un vêtement en chino ? N’hésite pas à me faire part de tes commentaires ! Si tu ne veux pas rater les prochains articles, tu peux aussi t’abonner à ma newsletter, ou à ma page Instagram ou Facebook !

Bonne couture !

Cadia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑