La robe Sureau de Deer & Doe

Hello les cousettes !

Aujourd’hui je vous dévoile ma dernière création : la robe Sureau de Deer & Doe. J’ai eu le coup de foudre pour cette robe que ce soit pour sa coupe que pour le tissu utilisé !

C’était la toute première fois que j’utilisais cette marque et je vous livre ici mon retour d’expérience.

Le patron de la robe Sureau

Le patron présente deux versions : une avec manches, et une autre sans manches. Pour ma part, étant donné que l’automne débute, j’ai choisi la version avec les manches.

La compréhension du patron ne présente pas de difficulté particulière.

Un point que j’ai trouvé très intéressant et que je n’avais pas encore vu sur d’autres marques ; il y a deux types de mesures :

  • celles pour choisir sa taille,
  • celles donnant les dimensions finies du vêtement en fonction de la taille choisie (c’est top car cela permet de voir la valeur d’aisance choisie, c’est-à-dire l’espace entre le corps et le vêtement fini pour que l’on puisse bouger dedans).

Ces indications m’ont permis d’adapter le patron sereinement. En effet, je fais une taille 36 pour le tour de poitrine, une taille 38 pour le tour de hanches et une taille 40 pour le tour de taille 😅

Robe Sureau

Le tissu

Le patron indique également les tissus qui sont conseillés : popeline, chambray, lin léger et seersucker. Je déconseille d’utiliser un tissu trop épais à cause des fronces sur le buste et sur la jupe.

J’ai utilisé le même tissu que le modèle : un chambray couleur denim acheté chez Tissus Reine dans 18ème arrondissement de Paris. Ce tissu est une toile de coton plus lourde que la popeline de coton ou encore le voile de coton. On l’utilise souvent pour la confection de chemises, de vêtements d’enfants, de jupes ou encore de vêtements décontractés. Ce tissu est résistant et facile à découper et à coudre. Ses inconvénients : il s’effiloche plus facilement qu’une popeline de coton et se froisse facilement.

Robe Sureau

Les explications du patron

Les schémas sont globalement clairs, mais leur compréhension nécessite de connaître certains mots clés en couture car je trouve que toutes les techniques ne sont pas détaillées pas à pas pour un(e) novice. Exemple : il faudra au préalable savoir comment faire un assemblage avec des fils de fronce, bâtir ou encore poser une fermeture éclair.

Robe Sureau

Le résultat

Le résultat est sans appel : j’adore cette robe. Elle est rapide à coudre et casual à porter ! Avec ou sans collants, elle est tip top pour cette mi-saison.

Robe Sureau

Je recommande vivement ce patron. Pour les débutantes, n’hésitez pas à regarder des tutos pour comprendre certaines explications du livret.

Si vous ne voulez pas rater mes prochains tests de patrons ou tutos, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter, ou à ma page Instagram ou Facebook !

A bientôt,

Cadia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑