Coudre le sweat Félix

Le sweat est l’un des premiers vêtements que j’ai réalisé à mes débuts en couture. Et c’est aussi l’une des pièces que je porte encore souvent depuis 7 ans. Pourquoi ?

👉 C’est un vêtement accessible aux débutant(e)s, donc j’ai pu me coudre une jolie pièce avec mon petit niveau en couture de l’époque.

👉 Le sweat est bien évidemment une pièce confortable que l’on peut porter tous les jours, ou pour faire du sport en extérieur.

Il me paraissait donc inévitable de vous proposer le patron de ce basique indémodable !

Pourquoi adopter le sweat Félix ?

  1. Parce qu’on s’y sent comme dans un cocon : avec sa coupe oversize, ses manches tombantes et son col rond, ce sweat vous offrira un confort optimal tout au long de la journée 👌
  2. Il est accessible à tout le monde : quelque soit votre niveau en couture, vous pourrez vous attaquer au sweat Félix. Et non, vous n’aurez pas besoin de surjeteuse 😉
  3. Il va avec toute votre garde-robe : jupe, jean, legging ou encore jogging, c’est à vous de choisir !

Vous remarquerez que pour cette nouvelle création, j’ai été inspirée par ce jersey très… félin ! C’est d’ailleurs lui qui m’a donné l’idée d’appeler ce patron Félix ! Je le porte ici avec mon gilet Augustin :

Sweat Félix et gilet Augustin

Le sweat Félix, un patron accessible aux débutant(e)s

Le sweat Félix est une pièce rapide à réaliser et très accessible quelque soit votre niveau en couture. Voici tout de même quelques préconisations pour le coudre !

sweat Félix

Le bon point

Pour ce vêtement, vous devrez utiliser un tissu extensible. Donc pour préserver son élasticité, choisissez le point zigzag de votre machine à coudre pour toutes vos coutures.

Mesurez l’élasticité

Je vous préconise aussi d’utiliser un tissu avec au moins 40% d’élasticité. Personnellement, je n’ai jamais vu cette donnée indiquée sur internet, et c’est donc la raison pour laquelle je préfère acheter ce type de tissu en magasin physique.

Toutefois, avec l’expérience, je constate que l’interlock et la maille Milano présentent en principe ce taux d’élasticité minimal.

Si vous ne savez pas comment mesurer l’élasticité, regardez cette petite vidéo :

Enfin, si vous optez pour un jersey, préférez ceux qui contiennent un peu d’élasthanne ; cela permettra au tissu de moins se déformer lors de la confection, mais aussi dans le temps.

Le point surfilage de votre machine à coudre

Pour coudre Félix, la surjeteuse n’est pas obligatoire. Pour ma part, j’utilise le point de surfilage pour tissu extensible de ma PFAFF Ambition 610. C’est également une fonction que j’avais sur ma Brother FS40, donc n’hésitez pas à feuilleter votre manuel d’instructions pour voir si vous avez cette fonction.

Si vous ne l’avez pas, vous pouvez finir les bords de votre tissu à l’aide d’un point zigzag très serré.

Surfilage machine à coudre
sweat félix

Alors, êtes vous décidé(e) à adopter Félix ? Retrouvez le patron sur ma boutique du 34 au 52 !

Bonne couture et à bientôt,

Cadia

2 Replies to “Coudre le sweat Félix”

  1. Bonjour
    J’ai acheté le PDF du sweat Félix. Je suis très déçue car il manque pas mal de point sur le patron. Faire le raccord des feuilles n’est donc pas évident. J’ai la moitié d’un petit cercle noir que je ne peux pas relier à la page suivante. Il manque la moitié du cercle. Je passe un temps fou!
    Marie-Noelle nNollet

    1. Bonjour et merci pour votre achat.
      Les repères sont des demis cercles noirs. Pour obtenir un cercle complet, vous devez assembler les demis cercles entre eux conformément au Conseils d’impression fournis avec le patron. Comme indiqué dans ce document, s’il n’y a pas de repère sur un côté, c’est que ce dernier n’a pas besoin d’être assemblé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.