Pourquoi certains patrons « taillent mal » ?

Aujourd’hui je voulais vous parler des patrons et du ressenti que l’on peut avoir par rapport au fait que les patrons de couture nous aillent bien ou pas. Je n’ai bien évidemment pas testé tous les patrons du marché mais je voulais vous livrer mon avis et mon expérience personnelle à ce sujet.

Tout d’abord : comprendre sa taille 📏

Si vous avez l’habitude d’acheter des patrons, vous savez qu’avant de coudre, il est nécessaire de choisir sa taille. Si vous débutez, il faut savoir que la taille est propre à chaque marque de patrons, donc il est primordial de regarder les mensurations associées à la taille. Cette donnée est inévitable que vous achetiez des patrons pochettes, pdf ou encore en magazine.

tableau des tailles de la blouse Clara
Un exemple de tableau de tailles (celui de la blouse Clara)

Je me souviens, que pour ma première cousette, j’ai voulu aller trop vite, et je n’avais pas pris le temps de regarder le tableau de tailles (d’ailleurs, je ne savais pas que ça existait 😅). Du coup, j’ai choisi la taille que j’ai dans le prêt-à-porter. Résultat, je me sentais un peu serrée dans ma jupe !

D’où viennent les tableaux de taille des patrons ?

Ces tableaux de tailles sont construits en utilisant des moyennes que l’on observe sur des panels de femmes. Ces moyennes sont différentes en fonction des régions de la planète.

Par exemple, on dira que pour une taille 38, les femmes ont en moyenne x cm de tour de taille, un tour de poitrine de x cm en moyenne, etc. Vous verrez qu’il y a aussi des variations en fonction des marques qui font leurs propres ajustements.

En réalité c’est un peu plus complexe que ça, puisqu’il y a énormément de mesures qui sont prises en compte. On a par exemple, la hauteur du bassin, la largeur du dos (la carrure dos), la longueur des bras, le tour de cuisses, etc… Et toutes ces mesures contribuent à la construction de tableaux de tailles standard.

Ces standards de taille ont évolué au fil des années, car les mensurations de la femme ont bien évidemment changé. C’est la raison pour laquelle, il faut faire très attention lorsque l’on utilise de vieux patrons ! Donc attention, pensez bien à regarder les tableaux de taille quand vous faites les brocantes 😉

Aujourd’hui (en tout cas, parmi les marques que j’ai testées), les tableaux de tailles se ressemblent beaucoup, et chaque marque y apporte son ajustement.

Au final, vous l’aurez compris, ces tableaux sont des moyennes. Donc quand on parle de prêt-à-porter pour les vêtements du commerce, on peut en quelques sorte parler de « prêt-à-coudre » pour les patrons.

Être à l’aise dans ses vêtements

Certaines marques de patrons mettent même un tableau de dimensions finies du vêtement en plus du tableau des tailles ; ceci est extrêmement utile ! Ces données tiennent donc compte des mensurations et des valeurs d’aisance.

Blouse Clara
Le patron de la blouse Clara présente un tableau avec les dimensions finies du vêtement

C’est quoi les « valeurs d’aisance »

Les valeurs d’aisance sont les élargissements ajoutés aux mensurations. Sans elles, vous ne pourriez pas bouger dans le vêtement. Ces valeurs sont toutefois personnelles, certaines personnes préfèrent en avoir plus que d’autres ; c’est une question de goût et de confort.

Tableau des dimensions finies de la blouse Clara
Tableau des dimensions finies de la blouse Clara. Si vous faites la comparaison avec le tableau du premier paragraphe, vous trouverez une différence de 20 cm. Il y a donc 20 cm d’aisance pour cette blouse oversize.

Pour caricaturer, certaines personnes aiment se sentir boudinées et d’autres aiment se sentir en pyjama (je fais partie de la team pyjama 😁). A vous donc de choisir la taille qui vous correspond le mieux.

Ainsi, certaines marques de patrons, ou même certains modèles d’une même marque peuvent avoir des critères d’aisance différents. Ces données sont très utiles, surtout si vous êtes entre deux tailles et que vous ne savez pas laquelle choisir.

Quand les dimensions du vêtement fini ne sont pas disponibles et que le modèle est très ajusté, je n’hésite pas (quand c’est possible) à directement faire des mesures sur le patron pour estimer les valeurs d’aisance.

Un exemple de calcul des valeurs d’aisance

Pour cet exemple, je vous propose de prendre le cas d’une robe très simple. Imaginons qu’elle soit composée d’un devant et d’un dos d’un seul tenant à assembler. Dans ce cas, au niveau du patron, on a la moitié du devant et la moitié du dos qui devront être découpées au niveau du pli du tissu.

Exemple de patron de robe
tableau de tailles
Le tableau de tailles pour cet exemple de robe

Imaginons maintenant que vous soyez exactement entre deux tailles (entre 38 et 40), mais que malheureusement, il n’y a pas de tableau des dimensions finies du vêtement vous permettant de choisir la bonne taille.

Nous allons donc mesurer sur le patron la valeur d’aisance au niveau de la taille 38. Pour cela, il va falloir tracer :

  • la ligne de poitrine : elle se trouve grosso modo en haut de la pince,
  • la ligne de taille : elle se situe à l’endroit le plus « creux » du patron,
  • la ligne hanches : c’est la ligne la plus large en bas de la ligne de taille.

Commençons donc par tracer ces trois lignes sur le devant de la robe. Puis on positionne le dos juste à côté et on trace également ces 3 lignes. Normalement, elles se situent à la même hauteur pour le devant et pour le dos.

Ensuite, nous allons mesurer ces lignes pour avoir les dimensions finies du vêtement.

Exemple de patron de robe

Pour chaque mesure, on va donc ajouter celle du devant et celle du dos, et multiplier le tout par 2 (oui, souvenez vous que vous n’avez que la moitié du patron). Mais attention, dans cet exemple, les marges de couture ne sont pas comprises dans le patron. Donc si vous avez des marges incluses, il ne faudra pas oublier de les soustraire dans le calcul. Avec cet exemple, on a donc les dimensions finies suivantes :

  • pour le tour de poitrine : (23,5 + 23) × 2 = 93 cm
  • pour le tour de taille : (18,5 + 18,5) × 2 = 74 cm
  • pour le tour de hanches : (26 + 26) × 2 = 104 cm

On en déduit donc les valeurs d’aisance en soustrayant les données du tableau de taille (taille 38) des valeurs ci-dessus :

  • pour le tour de poitrine : 93 – 88 = 5 cm
  • pour le tour de taille : 74 – 70 = 4 cm
  • pour le tour de hanches : 104 – 96 = 8 cm

Enfin, si vous êtes entre deux tailles, pour connaître la valeur d’aisance, il suffira de faire le même calcul ci-dessus, mais en remplaçant les données du tableau des tailles par vos propres mensurations. Exemple : si vous avez un tour de poitrine de 91 cm, un tour de taille de 73 cm et un tour de hanches de 97 cm, vous aurez les valeurs d’aisance suivantes :

  • pour le tour de poitrine : 93 – 91 = 4 cm
  • pour le tour de taille : 74 – 73 = 1 cm
  • pour le tour de hanches : 104 – 97 = 7 cm

Pour cet exemple ci-dessus, on voit qu’il y a 1 cm d’aisance au niveau du tour de taille, ce qui fait très très juste ! On va donc préférer une taille 40 pour le tour de taille.

A chacun(e) sa morphologie

Comme je vous le disais, les patrons se basent sur des valeurs standards (normal, sinon ce serait du sur-mesure). Donc pour les modèles ajustés, il n’est pas rare d’être sur plusieurs tailles à la fois. C’est pour cette raison qu’il est parfois nécessaire de modifier le patron en faisant rejoindre plusieurs tailles.

Des modifications sont également nécessaires lorsque par exemple on est plus grande ou plus petite que la moyenne. Il faudra alors raccourcir ou allonger le patron.

Au final, je ne pense pas que certains patrons taillent mal ; je dirais plutôt qu’ils ne correspondent pas à ma morphologie. C’est un peu comme les marques de prêt-à-porter : certaines nous vont et d’autres non.

Je pense aussi qu’il est important de se faire plaisir et de ne pas être rebutée par un tableau de tailles qui ne nous correspond pas forcément. L’un des avantages de la couture est de pouvoir faire des vêtements qui nous ressemblent, et cela passe également par l’adaptation des patrons avec un peu d’attention et de patience 😉

Je débute en couture et tout ça me fait peur…

Si vous débutez et que ces problématiques de taille vous font peur, je vous conseille de coudre un modèle simple comme un top simple ou une jupe évasée. En général pour ces modèles, vous n’aurez besoin que d’une seule mesure : le tour de poitrine ou le tour de taille. Donc il y aura moins de probabilité que vous deviez adapter ce patron.

Je trouve qu’avec ces modèles simples, on obtient très vite des résultats et cela vous donnera sûrement envie de vous lancer dans des projets plus complexes 😊

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires 😃

A très vite !

Cadia

9 Replies to “Pourquoi certains patrons « taillent mal » ?”

  1. Intéressant. Cependant sur les tableaux de mesures, je correspond à un 46. Et chaque fois que je couds un 46 c’est trop grand….. Et pourtant je fais également partie de la team pyjama. Je n’y comprends rien.

    1. Hello Pascale, c’est sûrement parce qu’il y a beaucoup d’aisance sur ces patrons… Est-ce qu’il y avait le tableau des dimensions finies ?

  2. Coucou,
    Et oui cet article m’a plu. Je ne peux pas faire de j’aime juste pour dire… ;-(
    Bises

    1. Je suis ravie que cet article te plaise 🙂 Merci pour ton commentaire 🙂

    2. Merci beaucoup pour ces infos. Je ne vous suis pas depuis longtemps mais j’adore ce que vous faites.
      Une petite demande pourtant pourriez vous faire un article ou vidéo sur les tailles en hauteur je fais 1m80 et je ne sais jamais combien rajouter de cm et à quel endroit du patron surtout ceux des magazines où il n’y a pas repère.
      Merci d’avance et continuez à nous faire rêver

      1. Oh merci beaucoup pour votre gentil message 🙂
        Il y a un article qui sortira bientôt sur l’adaptation des patrons. Ce ne sera pas une liste exhaustive bien sûr, mais j’y donnerai les conseils qui me viennent à l’esprit. J’inclurai les grandes statures !

        Toutefois, la modification de patron peut être très compliquée s’il n’y a pas de repère ou s’ils sont difficile à localiser. Dans ces cas là, je ne vois pas d’autre solution que de faire une toile pour voir comment le vêtement tombe sur vous pour faire les modifications nécessaires.

        Belle journée à vous et à bientôt 🙂

  3. Super article et vidéo ! Merci beaucoup ! Je n’a Jamais trop regardé le tableau de mesures finies car je n’acais Pas bien compris ! C’est chose faite ! merciiii

    1. Merci beaucoup Isabel 🙂 Je suis ravie d’avoir pu vous aider 🤩

  4. Merci beaucoup pour ces infos. Je ne vous suis pas depuis longtemps mais j’adore ce que vous faites.
    Une petite demande pourtant pourriez vous faire un article ou vidéo sur les tailles en hauteur je fais 1m80 et je ne sais jamais combien rajouter de cm et à quel endroit du patron surtout ceux des magazines où il n’y a pas repère.
    Merci d’avance et continuez à nous faire rêver

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.