8 conseils pour progresser en couture

Se former en couture

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un sujet qui touche beaucoup d’entre vous : la formation en couture. Comment progresser ? Comment trouver de bons conseils quand on a un petit budget ? En effet, vous êtes nombreuses à me demander comment je me suis formée et vous êtes également nombreuses à me dire que vous débutez en couture ! 

Dans cet article, je vais donc vous donner mes conseils pour se former seul(e) en couture quand on a un petit budget. 

Attention, avec ces conseils, je ne m’adresse pas à des personnes qui veulent se former dans un but professionnel, je m’adresse principalement des personnes qui ont pour loisir la couture !

👇👇👇

Dans cette vidéo, je porte un sweat sur lequel j’ai cousu un col en broderie. Le tuto est ici.

Conseil n°1 : demandez de l’aide sur les réseaux sociaux 

J’avais envie de commencer avec une ressource qui m’a vraiment aidée lorsque j’ai débuté à la couture. 

Mais avant de vous en dire plus, il faut que vous sachiez que je ne suis pas 100% autodidact. En effet, j’ai débuté la couture en prenant une dizaine de cours dans une mercerie. A l’issue de ce cours, j’avais quand même de bonnes bases pour me débrouiller avec ma machine, mais clairement j’avais encore beaucoup à apprendre. 

Mes débuts en couture dans une mercerie

Du coup, lorsque je me suis retrouvée toute seule et que j’avais des questions, eh bien je ne savais pas trop à qui les poser… Et un jour, je ne sais plus comment, j’ai découvert le groupe  Facebook “Couture pour débutant”.

C’est un groupe d’entraide en couture qui a plus de 200 000 membres donc je peux vous dire que vous posez votre question, vous pouvez être certaine d’avoir une réponse très rapidement. C’est un formidable outil d’échanges où l’on apprend chacune les unes des autres et ça m’a fait beaucoup progresser. Et puis vous même si vous êtes débutantes (ou débutants !), il y a toujours de petites choses que vous savez et vous aussi vous pourrez partager à des personnes qui sont en demande.

Donc voilà, c’est vraiment un support qui m’a bien servi lorsque j’avais deS questions. Mais dans les faits, je ne postais pas tant que ça. En fait, vu que je voyais énormément de questions-réponses d’autres utilisateurs sur mon fil d’actualités sur Facebook, cela a contribué à me faire ma petite culture couture.

Par exemple, j’ai vu passer des recommandations de chaînes Youtube qui ont de bons tutos. C’est aussi là que j’ai vu qu’on pouvait utiliser un pied en téflon ou du papier de soie pour que le simili cuir glisse mieux sous la machine à coudre. A cette époque là, je ne cousais pas de simili, mais quand je m’y suis mise, j’ai su comment faire.

Conseil n°2 : Pensez à ouvrir le manuel d’instructions de votre machine à coudre 

Vous allez peut-être trouver ce conseil banal, mais j’avais quand même envie de vous en parler… Sur le groupe dont je vous parlais plus haut, j’ai vu beaucoup de questions liées problèmes techniques de la machine à coudre… Et pour la plupart des questions que je voyais, ce sont des points que l’on retrouve dans le manuel donc si vous l’avez encore pensez-y ! Avec certaines machines, il y a même un CD d’accompagnement ! 

Conseil n°3 : Instagram = ma source d’inspirations

Une autre chose qui m’a beaucoup fait progresser c’est Instagram. Moi ce que je vous conseille, c’est de suivre des personnes qui ont un style qui vous inspire. N’hésitez pas à échanger avec ces personnes si vous avez des questions sur le modèle qu’elles ont cousu. 

En général, les personnes sont toujours ravies qu’on s’intéresse à ce qu’elles ont fait. Et clairement, le fait de juste échanger ça vous fait progresser. 

Sur Instagram, il y a aussi des personnes qui disent comment elles ont fait pour coudre tel objet ou tel vêtement. Personnellement, j’aime bien le compte de S.Bribrii qui pour chaque création fait une story en expliquant comment elle a fait. Sur le moment, ce sont des infos que vous n’avez pas forcément besoin. Mais à force d’avoir ce type d’infos, vous verrez que vous vous ferez votre petite culture au cours du temps.

Un autre truc qui est génial sur Instagram, ce sont les hashtags. Moi quand j’ai débuté la couture, je cousais principalement les patrons de La Maison Victor. Parfois j’avais un doute sur le modèle : est-ce qu’il ira bien à ma morphologie ? Quel tissu choisir ? Avec les hashtags de La maison Victor (comme pour beaucoup d’autres marques), on peut facilement voir les différentes créations qui ont été portées et se faire une image plus complète du patron. 

L’une de mes toutes premières robes ! J’avais regardé le hashtag #chicalmv pour me faire une idée sur le patron avant de le coudre.

Conseil n°4 : Partagez vos créations sur les réseaux sociaux 

Ce que je vous conseille également c’est de partager ce que vous faites sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Parce que l’on est toujours plus sévère avec soi-même. 

Pour la petite histoire, c’est ce que j’ai fait dès le départ même si je dois avouer que je n’étais pas du tout à l’aise. Je voulais à la base faire un blog de couture et de cuisine. Je trouvais qu’il manquait quelque chose si je ne montrais pas mon visage. J’ai donc commencé avec des photos où j’avais le visage crispé. Ensuite je me suis habituée, et là depuis tout récemment j’ai passé le cap pour faire des vidéos !

Alors je ne vous dis pas de faire comme moi, loin de là, je veux juste dire que c’est un acte qui au début paraît peu naturel, mais une fois qu’on passe le cap, c’est parti !

Je ne vous dis pas non plus de montrer votre visage (ça c’est vraiment une décision personnelle), mais le fait de juste montrer une création même si elle n’est pas portée peut être bénéfique. Par exemple, quand j’ai débuté, j’ai posté l’une de mes robes sur le groupe Facebook “La couture ça se partage”, J’ai non seulement reçu des compliments mais en plus, on m’a dit que la patte de boutonnage était dans le mauvais sens. Et c’est là que j’ai appris que le sens des boutons était différent pour les hommes et pour les femmes. Donc voilà encore une fois, j’ai appris quelque chose !

Conseil n°5 : Les tutoriels sur internet

Bien évidemment il y a bien sûr les tutos, et personnellement je trouve qu’on est gâtés en couture !

S’il y a une technique que vous ne maîtrisez pas, n’hésitez pas à regarder plusieurs sources. Ce cette façon, vous aurez donc plusieurs explications racontées d’une façon différente. 

Si vous ne trouvez pas votre bonheur (ce qui est rare quand même), essayez de faire une recherche en anglais. Même si vous n’êtes pas bilingues, je pense que l’on peut saisir pas mal d’aspects en regardant des images ou des vidéos. 

Conseil n°6 : Organisez vos sources d’informations

Je vous ai beaucoup parlé de tout ce qu’on pouvait trouver sur internet, mais c’est vrai que pour s’y retrouver facilement plus tard, ce n’est pas forcément évident. C’est pour cela que je vous conseille vraiment d’organiser tout ce que vous trouvez.

Si c’est sur Youtube, vous pouvez faire des bibliothèques ou encore créer des playlists privées non. Sur Google, vous pouvez créer des dossiers avec des favoris, ou encore sur Pinterest, faire plusieurs tableaux. 

Il y a beaucoup d’applications qui existent, mais personnellement, moi ce que je préfère c’est l’application Evernote qui permet de créer facilement plusieurs bibliothèques. Vous pouvez par exemple créer : 

  • une bibliothèque pour les poches : dedans, vous mettez tous les tutos qui vous ont plu : poche passepoilée, poche invisible, etc. 
  • une autre pour les techniques de bases pour coudre un vêtement
  • une autre avec des podcasts ou des articles de blog.
  • etc.

Ce qui est chouette avec les applications c’est que votre compte est synchronisé sur tous vos appareils. Donc ça veut dire que avez toujours toutes vos infos avec vous et que vous pouvez les enregistrer quelque soit l’endroit où vous êtes.

Conseil n°7 : Le livre qui ne me quitte plus 

Je dois avouer que j’ai une préférence pour les tutos illustrés ou en photos, puisque je n’aime pas mettre pause sans arrêt lorsque je suis en train de coudre. Evidemment, j’ai regardé beaucoup de vidéos, mais ce n’est pas de que je préfère (encore une fois c’est un choix personnel).

Quand j’ai débuté, j’ai investi dans un livre qui s’appelle la Bible de la couture. A chaque fois que je me pose une question technique, je m’empresse de l’ouvrir. Tout est vraiment bien expliqué avec des photos ou des illustrations.

Je trouve que ce livre donne une bonne vue d’ensemble pour progresser en couture :

  • le choix et la préparation du tissu,
  • le matériel de couture,
  • la compréhension d’un patron,
  • la découpe,
  • les différents types de tissus,
  • et le plus utile ce sont les techniques de couture : encolure, poches, doublure ou encore finitions ! 

Donc tout ça c’est une mine d’or quand on débute, et surtout; on a toute l’info qui est déjà organisée pour nous. Donc ce n’est pas forcément nécessaire de passer des heures à chercher de l’info sur le net.

Conseil n°8 : Prendre des cours en ligne

Pour finir, il y a bien évidemment les cours payants en ligne qui peuvent être une bonne alternative si on n’a pas les moyens de se payer des cours présentiels. Personnellement, je n’ai pas eu l’occasion de tester, mais si vous de votre côté vous avez déjà essayé, n’hésitez pas à partager votre retour d’expérience en commentaire !

Voilà, j’espère que ces 8 conseils vous ont plu, j’espère qu’il vous aideront à progresser. Même si vous n’avez pas forcément l’expertise des cours présentiels, je pense qu’avec internet aujourd’hui on peut déjà faire énormément de choses 😉

Pour finir, vous aurez compris qu’il faut beaucoup de patience quand on veut apprendre seul(e), mais je suis sûre qu’avec de la persévérance, on arrive à se faire plaisir !

Si vous ne voulez pas rater mes prochains articles, n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter !

A très vite !

Cadia

2 Replies to “8 conseils pour progresser en couture”

  1. Bonsoir, bons conseils, celui qui est essentiel c’est de lire le manuel de la machine au complet, les personnes ne pensent pas à le lire pourtant c’est la première chose à faire, pour apprendre à connaitre les différents points, les consignes de sécurité, et à la fin du manuel il y a les problèmes techniques et solutions, ce point est très important, car souvent on cherche les solutions sur les forum ou ailleurs, et il faut garder toujours le manuel près de soi lorsque l’on coud on ne sait jamais, pour débuter en couture il faut apprendre à maitriser le point droit, donc piquer droit plusieurs lignes parallèles, ou en courbes, et maitriser la vitesse de la machine, au début on a tendance à poser trop fort le pied sur la pédale… et c’est vrai qu’il faut de la patience il y a au début des ratages et ensuite beaucoup de réussite.

    1. Merci beaucoup, c’est avec plaisir pour les conseils 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.